Boat-people : 1980

Dan reken pi dous pase kacho prizon

Les dents du requin sont plus douces que le cachot d’une prison.

A la fin des années 1970 et au début des années 1980, plusieurs dizaines de milliers de réfugiés haïtiens, appelés boat-people dans la presse américaine, prirent la mer pour chercher une vie meilleure aux Etats-Unis ou aux Bahamas, fuyant les graves difficultés économiques et la répression politique du régime de Jean-Claude Duvalier. Les premiers réfugiés arrivés par la mer subirent les mêmes discriminations, manipulations politiques et racisme bureaucratique dont furent victimes les autres réfugiés des années 1990 et 2000. A la différence des boat-people cubains qui fuyaient un régime communiste et à qui le statut de réfugié politique était accordé par le gouvernement américain, les boat-people haïtiens échappaient quant à eux à un régime de droite, et n’étaient donc pas considérés comme des réfugiés politiques mais économiques. Ainsi, les Etats-Unis n’accordaient pas les mêmes droits aux Haïtiens qu’aux Cubains.

Le 23 septembre 1980, 116 Haïtiens (hommes, femmes et enfants) firent naufrage à Cayo Lobos, une petite île inhabitée des Bahamas. Pendant presque 2 mois, les gouvernements haïtien, américain et bahamien discutèrent pour savoir qui allait prendre en charge les Haïtiens naufragés. Quand le gouvernement haïtien refusa de venir les secourir, la police des Bahamas prit d’assaut le camp de réfugiés de fortune le 16 novembre et fit usage de gaz lacrymogène, battit et frappa les boat-people déjà faibles avec des bâtons pour les forcer à embarquer sur un garde-côte bahamien qui les ramena en Haïti. La couverture de ces événements, à la fois en Haïti et aux Etats-Unis (une équipe de CBS filma l’incident), marqua un tournant décisif pour le régime des Duvalier et fut l’une des raisons qui poussa le régime à mettre en place de sévères mesures de répression à l’égard de la presse indépendante et des mouvements démocratiques le 28 novembre 1980.

Enregistrements :

Magazine Inter-Actualités, Emission spéciale « boat people », mai 1980

Contexte historique et politique des réfugiés haïtiens aux Bahamas, 19 septembre 1980

Cayo Lobos – qui prendra en charge les réfugiés haïtiens naufragés ? novembre 1980

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *